Lundi 13 avril – Premier jour

Présidence de la Conférence: Côte d’Ivoire (Rép.)

08.00 – 11.00  Enregistrement des délégués

11.00 – 11.30  Cérémonie d’ouverture officielle

12.00 – 14.00  Déjeuner

Première séance

Agir collectivement pour réussir à l’échelle mondiale

Comme le monde évolue, le secteur postal doit constamment s’adapter et se réorienter pour répondre aux exigences d’une société en mutation. Plus que jamais, les opérateurs désignés doivent s’adapter rapidement aux nouvelles tendances et aux exigences des consommateurs. Les représentants des Pays-membres de l’UPU et les acteurs clés du secteur postal débattront des défis et opportunités que rencontrent les postes aujourd’hui, de la question de savoir qui sont leurs clients et quels modèles commerciaux sont à suivre pour s’adapter à l’évolution de l’économie.

14.00 – 14.15  Contexte général: Remarques liminaires du Directeur général du Bureau international de l’UPU

14.15 – 15.30  Panel 1: Suivre l’évolution rapide de l’environnement économique

Il est communément admis que l'incertitude économique a un impact significatif sur le comportement des particuliers et des entreprises ainsi que sur l'infrastruc­ture financière. Dans le domaine de l’activité postale, une récession économique peut également accentuer des tendances telles que la baisse des quantités de courrier traditionnel des entreprises. Mais elle peut aussi créer des opportunités. Les intervenants les passeront en revue et tireront le bilan de la crise économique et financière de ces dernières années.

Panélistes: Lin Hongliang, directeur, Union postale de l’Asie/Pacifique; Dimitry Strashnov, directeur général de la poste russe; Stefan Krawczyk, conseiller général associé et chef des relations gouvernementales, eBay; Moulay Hafid Elalamy, ministre de l'industrie, du commerce, de l'investissement et de l'économie numérique

15.30 – 16.45  Panel 2: Innovation et clés de la réussite

L’innovation a toujours été un des piliers essentiels des services postaux publics, qui existent depuis des siècles. Mais dans un contexte mondial qui évolue, innover plus vite et plus efficacement constitue aujourd’hui une priorité. Que doivent faire les postes pour rester à l'avant-garde? Comment réussir une meilleure intégration entre les différents types de services postaux? Les pays en développement doi­vent-ils investir dans de nouvelles technologies avant de renforcer leurs services de base? Les intervenants examineront la question de savoir ce que la poste doit faire pour se positionner le mieux possible sur le marché concurrentiel de la com­munication. Ils étudieront aussi les leçons issues de l'expérience d'autres secteurs.

Panélistes: Botond Szebeny, secrétaire général, PostEurop; Mohamed Saleh Ben Taher Benten, PDG de la poste d’Arabie Saoudite; Philippe Metzger, directeur général, OFCOM en Suisse; Kalamullah Ramli, directeur général des postes et de la mise en œuvre de l’informatique, Indonésie

16.45 – 18.30 Panel 3: Relever le défi du commerce électronique – Attentes des clients et capacités des postes

Le commerce électronique transfrontalier constitue vraisemblablement le secteur de développement commercial le plus important pour les postes et l’une des prin­cipales activités stratégiques pour l’UPU et ses Pays-membres. Devant les opportunités multiples que le commerce électronique fait éclore, l’UPU aide ses membres à mettre en place une solution et un réseau postaux véritable­ment intégrés (désignés par l’acronyme ECOMPRO) pour répondre aux besoins du client des temps modernes. Cela étant, les intervenants souligneront la nécessité pour l’UPU de continuer d’agir rapidement pour répondre aux besoins du marché, des consommateurs et d’exploitation des opérateurs. Une gestion plus efficace et une meilleure réactivité face au marché sont les facteurs clés qui permettront aux opérateurs désignés de conserver et de gagner plus de parts de marché sur le segment du commerce électronique.

Panélistes: Wagner Pinheiro de Oliveira, président de la poste du Brésil; Ma Junsheng, directeur général du Bureau d'Etat des postes en Chine; Deepak Chopra, PDG de Postes Canada;  Philippe Wahl, président du Groupe La Poste France; Anne Miroux, directrice, division de la technologie et de la logistique, Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED); Nicolas Martin, co-directeur général, Jumia Africa

Mardi 14 avril 2015

Deuxième séance

Cadres d'action – Efficacité d’abord

Cette séance aura pour objet d’identifier les réponses régulatoires nécessaires pour intégrer plus efficacement les dimensions physique, financière et numérique du secteur postal. Les experts examineront aussi les réponses régulatoires nécessaires pour favoriser des solutions postales inclusives tout en garantissant la prestation d’un service postal universel efficace et durable.

09.00 – 10:15  Panel 4: Facilitation du commerce et développement des microentreprises, des petites et des moyennes entreprises grâce aux réseau postal

La facilitation des échanges de marchandises peut faire baisser les prix, augmen­ter la concurrence et améliorer la variété, la qualité et la quantité de l’offre au profit de tous les consommateurs. Pourtant, bon nombre de petites et moyennes entre­prises – qui comptent parmi les plus importants employeurs dans un pays – éprouvent des difficultés à surmonter les barrières douanières, administratives et infrastructurelles, car elles ne peuvent pas assumer les mêmes risques financiers que les grandes entreprises. En sa qualité d’institution intergouvernementale des Nations Unies, l’UPU a lancé un programme de facilitation du commerce pour soutenir les initiatives d’exportation des pays-membres par le réseau postal. Les experts identifieront les difficultés liées à la facilitation du commerce qui affectent les consommateurs et les microentreprises et les petites et moyennes entre­prises. Ils débattront la question de savoir comment le réseau postal peut servir de cata­lyseur à la croissance économique, à la réduction de la pauvreté et à la création d’emploi.

Panélistes: Gaozhang Zhu, directeur, Organisation mondiale des douanes (OMD); Friberg Quispe Grajeda, directeur général de SERPOST (Pérou); Arancha Gonzalez, directrice exécutive du Centre de commerce international (CCI); Sandra Davoren, secrétaire général, Union postale des Caraïbes; Yi Xiaozhun, directeur général adjoint, Organisation mondiale du commerce (OMC)

10:15 - 11:15  Panel 5 - Comment mobiliser la puissance du secteur postal dans toutes ses dimensions par la régulation

L’innovation est devenue un thème clé dans tous les secteurs – et les postes n’y font pas exception. Pendant des décennies, les acteurs du secteur postal ont fait de leur mieux pour réformer, développer, transformer et rénover les postes et leurs services postaux. Les nouvelles technologies de la communication et les besoins et les attentes toujours nouveaux des clients ont poussé les postes à se transformer radicalement, de la distribution à l’exécution, afin d’améliorer l’ensem­ble de la chaîne logistique en offrant des services nouveaux et novateurs. Dans ce contexte, le rôle des régulateurs est crucial pour gérer l’évolution du cadre légal.

Panélistes: Lina Rainiene, directrice générale adjointe, Autorité de régulation des communication en Lituanie; Fred Matiangi, secrétaire de cabinet, ministère de l’information, des communications et de la technologie au Kenya; Norberto Berner, chef de l’autorité de régulation en Argentine, le Secrétariat des Communications (SECOM); Pr. John S. Nkoma, directeur général de l'Autorité tanzanienne de régulation des communications et président du conseil d'administration de l'Union panafricaine des postes; Mohd Zaidi Abdul Karim, directeur, affaires postales et signature numérique, Commission malaisienne des communications et du multimédia

11:15 - 12:30  Panel 6: Servir les citoyens grâce au service universel

Pendant des siècles, les services postaux ont été au cœur même de la communication et de la facilitation des échanges dans chaque pays et ils continuent aujourd’hui de faire partie intégrante du tissu social et économique des nations. Les régulateurs doivent continuer à valoriser la contribution qu’apporte le réseau postal au développement socioéconomique mondial en fournissant des services essentiels aux populations et devraient développer leurs cadres de régulation en conséquence.

Panélistes: Torstein Olsen, directeur général de l’Autorité de communication en Norvège; Jack Hamande, président du conseil, Institut belge des services postaux et des télécommunications; Younouss Djibrine, secrétaire général, Union panafricaine des postes (UPAP), Dr Debretsion Gebremichael, vice-premier ministre et ministre des technologies de l'information et de la communication de l'Ethiopie, et président de la Conférence des plénipotentiaires de l'Union panafricaine des postes

12.30 – 14:00 Conclusions du panel

Troisième séance

Apporter des solutions de développement innovantes, intégrées et inclusives

La séance de cet après-midi sera consacrée aux défis en matière de développement économique et social auxquels devront faire face les Pays-membres de l’UPU. L’accent sera mis sur le rôle essentiel pouvant être joué par les gouvernements pour garantir que les postes puissent apporter des solutions de dévelop­pement innovantes, intégrées et inclusives, afin de répondre aux besoins et aux attentes de leurs clients et d’autres parties intéressées. La valeur du secteur postal sera discutée pendant cette séance, et sa position viable sur le marché de la communication reconnue. Le rôle du secteur postal en tant que moteur de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté, ses atouts en tant que vecteur d’inclusion économique, sociale et financière et de fourniture de services sociaux importants, tels que le versement de retraites et d’autres avantages sociaux, seront également reconnus. Les intervenants examineront comment inciter les gouvernements à s’engager envers le secteur postal et, surtout, comment attirer les investissements dans le secteur, afin d’apporter des solutions de développe­ment durable.

14:00 – 15.30  Panel 7: Inclusion financière et services financiers postaux – Défis et opportunités

Après les banques, les postes et leurs grandes agences financières sont les acteurs mondiaux qui contribuent le plus fortement à l’inclusion financière. Et la question qui se pose fréquemment est de savoir comment elles peuvent faire encore plus. Un milliard de personnes bénéficient déjà de services de base pour leurs transactions, grâce à la poste, qui gère plus d’un milliard cinq cent mille comptes postaux d’épargne ou de dépôt. Rien qu'en Inde, 30 millions de nou­veaux comptes postaux d’épargne ont été ouverts en 2012. Les envois d’argent sont la porte d’entrée pour les personnes non bancarisées dans le système finan­cier formel. A l’échelon mondial, les rapatriements d’argent effectués par les migrants par des canaux formels s’élevaient à 404 milliards d’USD en 2013. Les intervenants aborderont la question des défis que le secteur postal devra relever et des opportunités dont il pourra profiter en exploitant le potentiel des services financiers postaux. Ils examineront également le rôle que les postes peuvent jouer, avec le plein appui de leurs gouvernements et des organisations internatio­nales, pour augmenter l'inclusion financière en général.

Panélistes: William Lacy Swing, directeur général, Organisation internationale pour les migrations; Salvator Nizigiyimana, directeur général de la Régie nationale des postes du Burundi; Mario Garcés Sanagustin, sous-ministre des travaux publics et du transport en Espagne; Csaba Polacsek, secrétaire d'Etat adjoint au cabinet du premier ministre de Hongrie; Siyabonga Cyprian Cwele, ministre des télécommunications et des services postaux, Afrique du Sud; Jean-Paul Forceville, membre du conseil de surveillance de la Banque postale, France

15.30 – 16.45  Panel 8: Traduire la confiance du monde physique dans l’économie numérique

Si la tendance à la numérisation n’a rien de nouveau, il n’en demeure pas moins que l’économie numérique entre dans une nouvelle ère avec des défis sans précédent pour les dirigeants postaux. Les outils numériques inondent l’univers professionnel et modifient substantiellement la manière dont les gens travaillent, communiquent et vendent. Cela crée de nouvelles opportunités ainsi que de nouveaux défis, tout en poussant les entreprises partout dans le monde à opérer la transformation numérique. Les acteurs postaux ne doivent pas rester à l’écart de ce phénomène. Les intervenants discuteront de la question de savoir que peuvent faire les gouvernements et les postes pour que la confiance associée aux produits et services physiques puisse se traduire tout aussi bien, et même mieux, dans le monde numérique.

Panélistes: Yasuo Sakamoto, vice-ministre des affaires intérieures et de la communication au Japon; Brahima Sanou, directeur du Bureau de développement des télécommunications à l’Union internationale des télécommunications (UIT); Mamadou Konate, directeur général, Poste de Côte d'Ivoire; Tammy Whitcomb, inspecteur général adjoint, Service postal des Etats-Unis (USPS); Roberto Cavanna Merchán, secrétaire général, Union postale des Amériques, de l’Espagne et du Portugal

16:45 - 18:15  Panel 9: Secteur postal – Composante essentielle de l’économie mondiale et du développement durable

La contribution du secteur postal à l’économie intérieure, régionale et mondiale est de plus en plus reconnue par les gouvernements et les acteurs internationaux. Dans le contexte international actuel de mondialisation, un réseau postal mondial universel et résilient est un atout majeur et un important outil d’appui aux objectifs du développement durable aux niveaux national et mondial dans leurs trois dimensions (économique, sociale et environnementale). Les experts examineront comment l’UPU, ses membres et le secteur postal au sens large peuvent contri­buer au programme de développement durable des Nations Unies au bénéfice des économies, des sociétés et de tous les citoyens du monde.

Pascal Clivaz, vice-directeur général, Union postale universelle; Philip Jennings, secrétaire général, UNI Global; Bruno Kabagné Kone, ministre de la poste et des technologies de l'information et de la communication en Côte d'Ivoire; Achim Steiner, directeur exécutif, Programme des Nations Unies pour l'environnement; Amina Mohammed, conseillère spéciale auprès du secrétaire général des Nations Unies pour la planification du développement après 2015; Modesto Guzman, directeur général de la poste dominicaine

18.15 – 18.30  Promouvoir le changement – Vision 2020

Bishar A. Hussein, Directeur général du Bureau international de l’UPU, formulera les remarques finales sur la conférence et ses résultats.

18.30 – 18.45  Cérémonie de clôture officielle

 

Programme

Liste des participants